Deux créatrices que j'aime beaucoup pour ce défi... Mais vu le temps si rare, il a fallu choisir!

Comme j'ai le patron Mulpep de Marie depuis le salon CSF 2012 et que je n'ai jamais réellement osé me lancer, mon défi était donc tout trouvé! Cependant, je ne résisterai pas longtemps à la tentation de Pimprenelle de la talentueuse Karine.

DSC_0100

DSC_0085

DSC_0070

Parce qu'ils peuvent bien être montrés sans rougir, voici les détails qui finissent bien cette couture:

* la fermeture éclair (trop trop fière!)

DSC_0128

* les ourlets rapportés aux manches et au bas de la tunique (il y n'y a pas de quoi être fière sur ce coup là... on est toutes d'accord!)

DSC_0135

* Finitions aux petits oignons grâce à ma nouvelle surjetteuse

DSC_0145

Et comme ma Mulpep, elle est trop fashion... elle se la joue Aime comme Manhattan, dans le fashion district of course !

DSC_0181

(légèrement marquée par son séjour en soute)

Un peu sceptique au début, surtout par l'ampleur de la robe, cette Mulpep m'a désormais complètement séduite! La prochaine sera en molleton ou en jersey comme on en voit des magnifiques un peu partout. 

Modèle Aime comme Mulpep de Aime comme Marie - T. 36-38 (à ma grande surprise et contrairement aux autres patrons de Marie testés jusqu'à présent, cette taille est un rien juste pour moi (36 du commerce))- Tissu entre le lin et le coton, légèrement reluisant (genre schintz) des Tissus du Chien Vert - Biais et fermeture éclair Veritas - Modification: Aucune, si ce n'est l'entoilage de la parementure comme conseillé par nos amis les japonais 

Pour conclure.... Mamma Mia, j'en ai des choses à vous raconter mais avant cela, allez faire un tour chez les autres piqueuses de jases...